Mairie de HESSE. 3 La Cour, 57400 HESSE - 03.87.23.82.33









( suite )


 
707- porque-mâle (le)
ou    porqué-mâle

  insulte qui désigne un personnage grossier, sans scrupule, souvent têtu ; littéralement : cochon mâle !

  « C' est un sâpré porque mâle le gendre d' la grante Louise ! »

708- pot d' camp (le)

  - le petit bidon avec anse servant au transport du lait

  « Le coup-ci, fais attention de pâs renverser le pot d' camp quand t' iras chercher le lait avec ton vélo !

  - la gamelle dans laquelle on mettait le repas qui serait réchauffé

  « Te me mettras d' la soupe dans le pot d' camp pour demain, avec un bocot d' lard, passque j' m' en vas aller fére du bois. »

  synonyme : la beuguenotte

709- pota (le)

  - le petit pot

  - le pota d' mâton : le pot de lait caillé

  « On avait toujours un pota d' mâton sur le coin du buffet, qu' on mangeait avec des patates rôties. Ou bien des fois on en faisait du bianc fromâche. »

710- poteye (la)

  la potée : des légumes cuits avec du lard. Il n'y avait pas forcément que du chou !

  « Et si demain on faisait une bonne poteye ? Louis, coupe moua dong ouâr un bon bocot d' lard après la bande qu' est pendue dans la ch'mineye ! »

711- potte (la)

  - la lèvre

  « Essuie-toua dong la bouche, t' as encore d' la confiture plein les pottes »

  synonyme : la babine

  - fére la potte : faire la moue

  « T' en fais une potte là en mangeant mes rappkours, t' aimes pâs ? »

  synonymes : fére la proutche, fére les bocks

  - r'trousser sa potte : bouder, faire la grimace

  « Pas la péne de r'trousser ta potte comme ça, va, te vas aller au lit tout d' suite et j' te le dirai pâs une troisième fois ! »

712- pouê (le)

  le cochon

  « Z' avez bien fermé la porte de l'éran, Erwin ? Faudrait pâs que nos pouês se saufent sur la route, namm ! »

  synonymes : le couchon, le véré

713- pouiller (se)

  - épouiller, chercher des poux

  « Ma mére me pouille les ch'veux tous les soirs, des foua que j' aurais des poux, namm ! »

  - trier, enlever des éléments gênants

  « Te peux manger les framboises comme ça, j' les ai bien pouillées »

  - enlever la peau, voire les plumes d'une volaille, plumer

  « Pouille-moi le coq-là avant midi si te veux en manger ce soir ! »

  - se gratter

  « T' as pâs bientôt fini de pouiller tes daîlles, espèce de mal él'vé ? »

714- pouillére (la)

  le trou du poulailler, mais aussi la chatière ; en général, petite ouverture dans le bas de la porte de grange qui permet le passage de la volaille ou des chats

  « Quesse que v'là pour un gros nouâr matou là ? Il est pâs d' à nous ! Il aura rentré par la pouillére, namm. »

715- pouillotte (la)

  - jeune poule, petite poule

  « V'là nos pouillottes qui commencent à ponte ! »

  - la nuque

  « I' m' ont rasé la pouillotte à l'armée ! »

  « Un bon coup sur la pouillotte, et t' es mort mon vieux ! »

  - se gratter la pouillotte » : être perplexe

716- poulalier (le)

  le poulailler

  « Le renard a pourtant tué tout le poulalier cette nuit ! Qué misére, on a pu une seule poule de vivante ! »

717- poumm-peur-nickel
       (le)

  le pain très noir que l'on mangeait pendant la guerre et que l'on trouve toujours en Allemagne

  La légende veut que l'on ait proposé ce pain à Napoléon 1er pendant ses campagnes en Prusse. Ne l'ayant pas trouvé à son goût, l'empereur aurait dit : « C'est juste bon pour Nickel ! », Nickel étant le nom de son cheval.

  « Enl'vez moua ce pain noir d' la tâpe et servez-moua du pain blanc ! J' ai assez mangé de poumm-peur-nickel pendant la guerre, moua ! 

718- pour de sûr

  il n'y a aucun doute, c'est certain

  « I' pleuvra d'main, pour de sûr, ya les bowottes qui zounent ! »

719- pourrisse
ou    pourritte

  pourri

  « Fous moua ouâr les pommes-là au fumier, ê sont tout pourrittes ! »

720- poussif

essoufflé

« C' est qu' je viens tout poussif dès que j' monte nos escaliers ! »

721- préte (le)

  le prêtre

  « Quesse c' est pour un jeune prete qu' a v'nu fére les Rogâtions ? Ça s'rait pâs des foua le cousin des Machet, sui qu' es aux missions en Afrique ? »

722- prise (éte)

  être enceinte

  « La v'là d' nouveau prise, l' Amélie de l' Ugéne ! Ça s'ra pourtant son quatrième en quatre ans ! Elle est pire que notre mére lapin ! »

  synonymes : avoir un polichinelle dans le tiroir, attente du nouveau

723- proparien (le)

  une personne fainéante, un vaurien

  « C' est un proparien le nouveau commis du meunier, qui fait que saloper son boulot ! »

724- prope

  propre

  « Donne moua dong du prope linche que j' me change ! »

725- proutche (la)

  - la grimace, la moue, la mimique

  « Te verras sa proutche quand i' va me ouâr avec toua, lui qui peut pâs me chméquer ! »

  - fére la proutche : bouder, faire la moue

  « T' en fais une drôle de proutche, t' es dong pâs contente d'avoir une neufe rôpe ? »

  synonymes : fére la pote, fére les bocks

726- pu

  plus

  « Main-nant, c' est pu comme avant, namm ! »

  « J'en ai pu, des chnètsses ! Je va en préparer pour demain. »

727- puant (le)

  - le fromage de Munster

  « T' acheut'ras du puant, yen a pu ! Et t' oublies pâs de le mette sous la cloche, autrement ça fiâre dans tout la mahon ! » »

  - fat, imbu de soi-même

  « Le puant de garde champéte-là, i' m' a pourtant foutu un P.V. On dirait qu' il est sorti d' la cuisse de Jupiter, et pourtant il a tout jusse son certificat d'études. »

  - accolé à un adjectif ou à un nom, octroie à celui-ci superlativité et redondance

  « Qué puant de menteur le Jules-là ! »

  synonyme : fiârant

728- puie (la)

  la pluie

  « V'là la grand puie qu' arrive, rentrez ouâr vite le linche qui doit éte sec ! »







 
729- quantesse que

  quand est-ce que

  « Quantesse qu'on soupe, m'man ? J'ai pourtant mon vente qui grouille tant que j'ai faim. »

730- un d'ces quate

  un de ces quatre matins, donc un de ces jours

  « A tant travailler, te vas rester sur le plancher un d' ces quate, te verras ! »

731- que

  - utilisé au lieu de la préposition « à »

  « Il est pareil qu' un camp-volant, et je veux pâs d' un mariâche avec un pareil que ça ! C' est ton pére qui te parle et t'as pu qu' à lui dire qu' i' vienne pu devant note porte. »

  - utilisé au lieu du pronom relatif « lequel »

  « Donne-moi ouâr à laver ton pantalon que te vas au fumier avec ! »

732- quelotte (la)

  la culotte

  « L' aûte soir à la veillée chez la Juliette, le nonon m' a tant fait rire avec son histouâre que j' en ai pourtant mouillé ma quelotte »

733- quèsse que

  qu'est-ce que

  « Et quèssque c' est pour une vache qui s' a sauvé du pré ? La Brunette ? »

734- quetsche (la)

  - la prune violette

  « J' ai une pleine cherpeugniotte de questsches, vous en voulez pour une bonne tarte ? »

  - fille ou femme un peu sotte ou désagréable

  « La grante Nénette, c' est qu'une pôfe quetsche, à tout croire c' qu' on lui raconte ! »

  « Qué vieille quetsche que la marréne du Jeannot ! »

  - sexe féminin

735- qui-èssqui

  qui

  « Et qui-èssqui t' a dit de mette la corte-là autour du cou de note chien ? Te veux dong le trâgner ? »

736- quitte

  délivré d'un souci, d'un risque

  « Mets ton tâbier de d'vant, te s'ras quitte de te salir ! »

  « Si t' attends pâs et que te vas main-nant chez le dentisse, te s'ras quitte de te fére enl'ver ta dent d' oeil, passqu' i' va te mette un plomb pour sûr. »







 
737- rabouler

  - arriver en courant, avec emphase

  « Doussque t' raboules dong comme ça à c' t' heure ? Te pouvais pâs éte à l' heure au souper ? »

  - ramener sa grande gueule

  « Raboule pâs tant ta frése, on t' connais, t' es qu'un parlavide ! »

738- raccommoda (le)

  - la pièce de linge qu'on est en train de raccommoder

  « Pose ouâr ton raccommoda et viens me donner la main à trére les vaches ! »

  - l'action de raccommoder

  « La mémère, elle est à son raccommoda et elle en a encore pour au moins une bonne heure, va ! »

739- râces (les)

  les enfants

  « Sont les râces du marchâ qu' ont câssé les carreaux d' la mairerie, et pis ceux du Fridel avec ! »

740-  rachever

  terminer

  « J' m' en vas main-nant vous rach'ver mon histouâre, namm ! »

741- racines (les)

  les carottes, les navets, en principe tout légume « racine »

  « Dans mon pot-au-feu je mets des racines, les celles qui me tombent zous la main, namm, c'est égal ! »

742- râclée (la)

  la fessée

  « J' lui ai foutu la râclée d' sa vie au commis, ça lui apprendra à fére le crâfiâ ! »

  synonymes : la rouffe, la rouste, la tannée, la valse, la volée

743- racoin (le)

  le coin, le recoin,l'encoignure

  « Pâs la péne d' aller te mette à couvotte dans le racoin là-bas pour fére tes bocks, j' t' ai vu, va, quesse te crois ! »

744- racousâ (le)
ou    racouseur

  le rapporteur, l'accusateur

  « C' est qu' un racousâ le frére du Leyon, te peux rien lui dire qu' i' va le r'dire au premier venu ! »

745- racousate (la)
ou    racouseuse

  l'accusatrice, la rapporteuse

  « T' es qu'une sale racouseuse, j' te cause pu ! »

746- racouser
ou    récouser

  répéter, rapporter, dénoncer

  « T' as rien vu et t' oses racouser ? Te vas bien te tére, menteuse ! »

747- rafin (le)

  le premier jus alcoolisé obtenu par distillation des fruits. L'eau-de-vie résulte de la distillation nouvelle du rafin.

748- raîlle (le)

  le tisonnier

  « Passe moua ouâr le raîlle, mo feu, que j' tisonne le feu avant de mette un aute bout d' bois dans l' fourneau. »

749- raîller

  bêcher

  « Qui qu' c'est qui vient avec moua raîller à la Hinguermôte ? Faut qu' on avance dans nos patates ! »

  (La Hinguermôte est un lieu-dit du ban hessois.)

750- ramasser

  - mettre en tas

  « Allons vite ramasser le foin avant l' orâche ! »

  - récupérer un ensemble de choses

  « Faut qu' j' aille ramasser le linche, i' doit éte sec ; »

  « N'oublie pâs de ramasser les euffes dans la grange, te sai où, namm ! »

751- râminer

  - ruminer des idées noires

  « La tante Jeanne, ê fait que râminer dans sa téte des choses de dans l' temps qu' ê f'rait mieux d' oublier ! »

  - réfléchir, chercher à se souvenir de quelque chose

  « Et j' te râmine, et j' te râmine, j' arrive pourtant pu à savoir le nom du plus vieux d' la Marguerite ! »

  - se plaindre constamment

  « T' as pâs bientôt fini de râminer avec tes rûmâtisses ? »

752- ram'ner sa langue

  se mêler à une conversation, donner son avis sans y avoir été invité

  « La v'là qui raméne sa grante langue ! Mais on t' a rien demandé que j' sache ! »

753- ramm's (éte)

  mot emprunté au dialecte germanique d'Alsace et de Moselle

  - être sans le sou

  « Il est ram'ss le mari d' la Julia, il a tout soiffé sa paye au bistrot. »

  - être exténué, très fatigué après un gros effort

  « J' ê ram'ss comme c' est pâs possipe d' avoir passé le haouêt dans nos tournipsses durant tout l' après-midi. »

754- rancuire

  recuire ou trop cuire

  « Avec un feu pareil, tout va rancuire »

  « Tes nouilles, ê sont cuites et rancuites, ma pôfe ! »

755- Raouss !

  c'est un ordre : dehors ! Vient de l'allemand « Raus »

  « T' as pâs bientôt fini de me casser les pieds avec tes âties ? Ra-ouss ! Et que j' te voyes pu chez moua ! »

756- rapées (les)
ou    rappkours

  les galettes de pommes de terre

  « Aujord'hui, c'est jour sans viante, alors j' m'en vas fére une pére de rapées. Avec une soupe de chou, quèsse te veux d' plusse ? » »

Les pommes de terre sont râpées fin et mises à égoutter. Puis elles sont mélangées à de l'oignon, avec un jaune d'œuf, puis frites en petits beignets dans une pelle à frire, au saindoux ou à l'huile.

757- râpiat, râpiate

  avare, personne qui amasse de l'argent

  « Qué râpiate que la tante Georgette ! Te crois qu' ê mettrait son vieux jupon aux pettes ? Penses-tu ! Elle le raccomôte encore et encore, tant qu' i' déchire pâs ! »

758- râpine (la)

  le vol

  « On dirait qu' i' zont la râpine dans l' sang, les jeunes du bianc Carabin, toujours à faucher ici ou là ! »

759- râpiner

  voler

  « Au mois d' août, le soir, on ira râpiner des poires aux vergers près des chen'vières. »

760- rapronobisses (les)

  prières ou jérémiades ; vient du latin « ora pro nobis »

  « I' s' en sont dit des orémousses et des rapronobisses, les deux-là. I' sont comme cul et ch'mise depuis quand ? »

  synonyme : des orémousses

 761- ratche (la)
ou     ratcheur (le)
ou     ratcheuse (la)

  une personne très bavarde

  « Qué ratche que la bâbette du cureye ! E sait tout mieux que tout l' monte ! »

  « Quand j' te dis que la celle du meunier c'est une ratcheuse de premiére catégorie, te peux me croire ! »

 762- ratcher

  - bavarder, discuter

  « Ça fait main-nant une grante heure que les deux-là sont assis là dehors sur note banc en train de ratcher. C' est qu'i zen ont des choses à s' dire, alleye ! »

  - déblatérer, parler de façon véhémente contre quelqu'un ou quelque chose

  « Et j' te ratche et j' te ratche contre les impôts ! A quoi ça sert, faut quand méme payer ! »

 763- ratss (le)

  personne petite, courte ; mot emprunté au dialecte germanique d'Alsace et de Moselle

  « T' as d'jà vu le p' tit ratss que c' est, le nouveau facteur ? On peut lui manger la soupe sur la téte à sui-là ! »

 764- raviser

  - faire penser à …

  « Te sais qui qu' c'est qu' i' m' ravise note nouveau préte ? Eh beng ! i' m' ravise note nonon cureye de Lorquin ! Te troufes pâs qu' i' lui ressempe ? »

  - se souvenir de ...

  « V'là main-nant que j' me ravise que je dois aller au coiffeur à quatre heures ! »

 765- ravoir

  Retrouver la couleur originelle d'un vêtement, réussir à enlever une tache

  « J' pense que j' vais la ravoir, ta finette que t' as détrissé avec d' la sauce tomate, avec un peu d' eau d' Javel . »

 766- râwer

  (le « w » se prononce « ou »)

  traîner, courir les filles, fréquenter les bistrots

  « Quesse t' en as d' plusse d' aller râwer comme ça tous les soirs ? Te f'rais mieux de dormir un peu plusse, te travaill'rais mieux à l'école, surtout que te passes tes exâmens bientôt ! »

 767- rayotte (la)
ou     royotte (la)

  la raie entre les fesses

  « J' ai pourtant ma quelotte qui me rente dans la rayotte »

 768- r'béquer
ou     r'biquer

  - se dresser, se redresser

  « T' as ton col de ch'mise qui r'bèque, arrange-le ouâr bien comme i' faut ! »

  « Les plis de ta jupe, i' r'biquent sur tes grosses fesses ! »

  - faire saillie, dépasser

  « Yavait un clou qui r'béquait d' la planche-là, et je m' a fait une belle entaille avec ! »

  - se rebiffer, se dresser contre un abus ou un ordre établi

  « Le jeune-là, il a pris l'habitude de s' rebiquer contre tout c' que sa mére elle lui dit ! Mauvaise gréne, va ! »

 769- r'change (le)

  le linge de rechange

  « T' as pensé à prente du r'change pour la p'tite ? »

 770- re ou r'

  marque la répétition

  « V'là que je r' ê malâte ! »

  « Ce soir il a pourtant re-mangé autant de jambon qu' au dîner ! I' finira par crever de manger comme un goulaffe ! »

 771- reille (la)

  - la raie, le sillon

  Dans les champs dits en lanières, les reilles sont de longs sillons étroits. A Hesse, il y a un lieu-dit « les grandes reilles ».

  - alignement de plantes cultivées

  « J'ai s'mé trois belles reilles de carottes et deux aûtes de roûches bett'rafes. »

 772- relèfe-selle (la)

  nom donné à la petite fête qui se célèbre le dimanche qui suit la fête patronale

  « C' est au bal d' la relèfe-selle qu' on s' amusait le mieux, namm ! On était entre gens du villâche et on dansait comme des fous ! »

 773- rembarrer

  rabrouer, repousser

  « Comment qu' te veux que je soille contente, t' arrêtes pâs de me rembarrer pour un oui, pour un non ! »

 774- renguénes (les)

  les querelles, les embrouilles

  « C' est qu'un chercheur de renguénes le sui d' la mére François, un vrai fouteur de merte ! »

 775- repas d' cochon (le)

  le repas consommé lors du tuage du cochon

  « On est pâs chez nous ce soir, peussqu'on va au repas d' cochon d' la tante Fine. T'aurais oublié dong ? » »

 776- résins d' késse (les)

  les raisins secs, qui se présentaient en vrac chez l'épicier, dans des caissettes en bois

  « T' en as mis plein le coup-ci, des résins d' késse, dans ton koklehof ! »

 777- ressuyer

  essuyer la vaisselle

  « Et qui qu' c'est qui vient ressuyer ? Faut qu' j' aille porter le touillon aux cochons, moua, j' peux pâs tout fére ! »

 778- rester

  demeurer, habiter

  « Et dou essqu' i' reste, le François des Saumier ? »

 779- rète (la)

  la souris, le rat

  « Les rètes ont pourtant rogné après tous les pommes ! Qué sales bétes tout d' méme ! Armand, occupe-toi de mette des attrapes, namm ! »

 780- rètè (le)
ou     r-tè (le)

  le râteau

  « Trempe ouâr nos r'tês dans l'auge jusqu'à qu'on part faner ! »

 781- reyât (le)

  le fossé entre les champs, formant la limite entre deux champs voisins

  « Jusqu' au reyât que te vois là-bas, c' est d' à moi ! Après, c' est au juif de Sarr'bourg. »

 782- richâ (le)

  l'homme riche

  « Paraît qu' elle a mis la main sur un vieux richâ, la veuve du Jean-Marie ! I' devraient s' marier bientôt, à c' qu'on dit. »

 783- Rik et rak !

  au plus juste

  « Le blé, c'est rik et rak jusqu'à la jointure, l'année-ci. »

 784- rincée (la)

  l'averse

  « On a pris une de ces rincées au pélerinache de Hâslo ! On était trempé-mouillé, nous deux d' la grante Jeanne. »

 785- ripper

  glisser, faire glisser

  « Rippe ouâr un peu la caisse de bois que je nettoye dezous ! »

 786- Ripp de d'là !

  Dégage ! ou Va-t-en !

  « Ripp' tes galoches et fous-moua l' camp de d 'là ! Je veux pu t' entente, te comprends ? »

  aussi : Ripp' tes galoches

 787- r'laver

  laver la vaisselle

  « Te r'lav'ras plus tard, ma fille, viens plutôt m' aider à fére les lits. »

 788- r'lavotte (la)

  pièce de tissu qui sert à laver la vaisselle ou essuyer la table

  « Faudra qu'on s' troufe une neufe r'lavotte, celle-là est jusse bonnne pour les pettes ! »

 789- rôpe (la)

  la robe

  « T' en as une belle neufe rôpe là ! C' est la couturiére qui te l' a fait ou t' l' auras ach'tée chez Innova à Sarr'bourg ? »

 790- rossé

  plein de taches de rousseur

  « Le roûche Denis, il est tout rossé plein les bras, t' as d'jà vu ? »

 791- rosse (la)

  - garce, ou toute personne délurée, effrontée, qui n'obéit guère

  « C' est une vraie rosse de bique, note Mathilde, à toujours fére que c 'qui lui plaît ! »

  - animal têtu, obstiné

  « Qué rosse de béte que note jument ! C'est qu' ê te foutrait un coup d' patte dès que t' passes à côté. Mefie-toi, namm ! »

 792- rôter

  - enlever, ôter

  « J' m' en vas rôter ma belle rôpe du dimanche ! »

  - cacher

  « J' ai rôté tous les schpritsses de Noël pour que mon Gaston i' me les fresse pâs tousse ! »

 793- roûche

  - adjectif : rouge

  « Rendez-vous au roûche pont ce soir ! »

  - substantif : désigne une personne aux cheveux roux

  « La roûche du grand Léyon m'a donné un life, un qui parle de sotrêt. »

  - les roûches bétes : les bovins, qui étaient la plupart du temps de robe rouge

 794- roucksac (le)

  le sac à dos ; vient de l'allemand

  « Quesse t' as dong mis dans ton roucksac qu' il est si gros ? »

 795- rouffe (la)

  la fessée

   « Te lui a mis une belle rouffe au Charles du Pierre ! Il l' a pâs volée, va, ce porque-mâle ! »

  synonymes : la râclée, la rouste, la tannée, la valse, la volée

 796- roulon (le)

  pomme entourée de pâte et cuite au four, après que le pain ait été cuit. Ce fut longtemps la seule friandise des enfants.

  « Viens ouâr près d' moua, ma mirzotte, que te fasses un bon roulon avec le reste de la pâte de ma tarte ! Ça s'ra pour fére mérande t' à l' heure ! »

 797- rouste (la)

  la fessée, la correction

  « Son pére lui a collé une de ces roustes qu' i' doit avoir le ki tout roûche ! »

  synonymes : la râclée, la rouffe, la tannée, la valse, la volée

 798- routcher

  glisser, faire un faux-pas ; vient de l'allemand « rutschen ».

  « J' ai pourtant routché sur le verglas et je m' a câssé le bras. »

 799- routsser

  - courir les aventures, parfois avec l'autre sexe

  « Quesse t' as dong à routsser tous les dimanches avec les râces du Mimile Vanson ? »

  - traîner sans but précis, vadrouiller

  « Note Aimé, i' va routsser tous les soirs jusqu' à Imli

Le parler de Hesse / P - R,Invitation(s),La commune,Associations,Entreprises / Commerces,Liens,Ecoles et Périscolaire,Tourisme,L'histoire du village,Mot du maire,Le conseil municipal,Commissions,Comptes-rendus des conseils,Demandes administratives,Etat civil,Déchetteries,Situation géographique,Permis de construire ,Permis de démolir ,Certificat d'urbanisme ,Déclaration de travaux ,Hesse-Infos / Le bulletin municipal,N°37 / JANVIER 2010,N°38 / AOUT 2010,Salle polyvalente,Les armoiries,La frontière linguistique,Rencontres avec des lieux ou des personnages,Cadastre ,Recensement ,Passeport ,Carte D'identité ,Listes Electorales ,Sortie du territoire (Pdf) ,Documents à télécharger,Lettres de nos aïeux,Promenade dans Hesse,Photos du temps passé,Adresses utiles,Les lieux-dits du ban hessois,Les pistes cyclables,Architecture de l'église abbatiale,Vie du village,Plan et rues du village,Et autre...,Ce que nous disent les lieux-dits,Les Hessois sont des J'nos,Amicale des Sapeurs Pompiers,Arboricu