Mairie de HESSE. 3 La Cour, 57400 HESSE - 03.87.23.82.33






( suite )

71- bock (le)

  vient de l'allemand « der Bock », le bouc, le bélier

  - le bouc ; en général, tout animal mâle

  « Note bock de lapin pése près de trois lifes. »

  - insulte lancée à un homme entreprenant auprès de la gente féminine

  « Qué sale bock de bonhomme quand méme, sui-là d' la nouâre Lisele ! »

  - le verre de bière avec anse

  « Te m' donnras un bon bock de biére, Dominique ! C'est dans ton auberche qu'on boit la meilleure de Hesse ! »

  synonyme : le hoummpeu

  - mener au bock : conduire chèvre ou brebis auprès du mâle pour que celui-ci la saillisse.

  - mette au bock : placer la lapine dans la cage du mâle pour qu'il l'engrosse.

  - fére le bock ou les bocks : faire la moue, bouder.

  « Te fais le bock ? Ça t' pass'ra, va ! »

  « Laisse-le, ça fait deux heures qu' i' fait ses bocks passque j' l'ai pâs laissé aller routsser au villâche. » »

  synonymes : fére la proutche, fére la potte

  - une téte de bock : personne têtue, obstinée.

  « Qué téte de bock qu'il a, note plus jeune ! Une foua qu'il a décidé quéque chose, pu moyen d'le fére changer d'idée ! »

72- bocker
ou  boquer

  bouder

  « Quand t'auras fini de bocker te viendras m'aider à keuviller, namm ! »

73- bocot (le)

  - la bouchée

  « Allez, encore un bocot d' purée, mo feu, et t'auras tout fini, à la bonne heure ! »

  - un bocot d' lard : un bout de lard

  « Je vais fére mon bois avec un bon bocot d' lard dans le rucksack : c'est fin bon grillé sur un feu d' bois ! »

74- bois (le pt'tit)

  les fins morceaux de bois servant à démarrer le feu dans le fourneau

  « T'as remis du p'tit bois dans la késse de bois ? I' m'en faudrait pour allumer le feu demain matin. »

75- bokson (le)

  le vacarme, le grand désordre

  « I' zont foutu un sâpré bokson à l'auberge, les conscrits. C'était à prévoir, vu qu' i' zétaient tous bien beurrés ! »

  synonymes : le bordel, le souk, le caîllon, le fourbi

76- bok'llon (le)

  le boquillon, le bûcheron

  « C'est un sâpré bon bok'llon, le Walche qu'elle fréquente la plus jeune du Leyon. Il est capâpe d'abatte trois stéres en une journée ! »

77- bokesser

  boîter

  « La Titine, ê bokesse depuis qu'ê s'a câssé la jambe, l'hiver dernier. »

78- Bon ra !

  Sapristi !

  Bon ra d' bon ra : Bon sang d' bon sang ! 

  synonyme : Vin ra d' vin ra !

79- bonne heure (à la)

  tant mieux !

  « Mông ! V'là qu' te pètes de nouveau ! A la bonne heure, c'est qu' t'es pu malâte du vente ! »

80- bonnami (le)
      bonnamie (la)

  l'ami (e) de cœur, le ou la fiancé(e)

  « Elle a un nouveau bonnami, la Suzanne, un qui vient du côté de Blâmont. »

81- boudotte (la)

  le nombril

  « T'as pâs bientôt fini de montrer ta boudotte ? Va te mette un caracot plus long, et tout d' suite ! »

82- bouler

  démolir, renverser 

  « La muraille d'autour le jardin est tout boulée»

83- bourre (le)
ou   bourri (le)

  la cane ou le canard

  - Bourri ! Bourri ! : cri pour appeler les canards

  « Venez, venez mes petits canards ! Bourri ! Bourri ! »

84- bouteille (la)

  le biberon

  « I' pleure l'enfant-là, donnez- lui dong sa bouteille »

85- bower

  prononciation : bo-ou-é

  - aboyer

  « I' bowait comme un toufou, note chine, à chaque foua qu'i' voyait note mére chette. »

  - parler en hurlant

  « L'homme-là, il est pâs capâpe de se fére comprente sans bower comme note Noiraud ! »

86- bowotte (la)

  prononciation : bo-ou-otte

  la mouchette

  « Pour sûr qu'on aura d' l'orâche encore ce soir ! Rien qu'à ouâr les bowottes qui zounent autour d' nos vaches ! »

  synonyme : la mouchotte

87- brâdlés (les)

  les pommes de terre cuites en robe des champs, puis coupées en lamelles et rôties dans la graisse

  « Rien d' meilleur pour souper que des bonnes brâdlés avec une doucette ! »

88- brâfe

  brave

  « C'est un brâfe homme le sui d' la grôsse Charlette ! »

89- brâillotte (la)

  la braguette

  « Si te fermes pâs ta braîllotte, ton p'tit zoiseau va s'envoler ! »

90- brako (le)

  le bout de bois que l'on attache avec une corde ou une chaîne au cou de la vache, pour l'empêcher de courir

  « Mets ouâr le brako à la Brunette avant d'aller aux champs avec ! »

91- bredele (les)

  les petits gâteaux secs que l'on prépare surtout pour Noël

  « J 'ai fait des bredele de tous les sortes, et j'en connais qui vont s' régaler avec ! »

92- breuil (le)

  bois fourré d'épines dans les bas fonds propres à être converti en pré, ou le pré lui-même

  « Faudra faucher le breuil du curé et essayer d' rentrer le foin avant la grosse puie ! »

93- bricole (la)

  chose peu importante

  « Que t'es béte ! Te t'arrêtes toujours à des bricoles de rien du tout, et pis t'es fâché avec tout le villâche ! »

  - les bricoles : les menstrues de la femme

  « Elle est pâs à prente avec des pincettes, la Germéne ! P' téte bien qu'elle a ses bricoles ! »

94- bricoler

  - s'occuper peu sérieusement

  « Quesse que t'es encore en train de bricoler là-bas, au lieu de venir m'aider à donner le touillon aux cochons ! »

  - se livrer à des actions de manière quasi illégale, magouiller

  « J' veux méme pâs savoir c' que t'as bricolé avec les râces du Denis, mais les gendarmes te cherchent. »

95- bricoleur (le)

  le magouilleur

  « C'est un bricoleur de premiére catégorie, le garagisse de Zouaxange, j'irai pu chez lui, te peux m' croire ! »

96- brigâlé
ou  brigôlé

  bariolé, diversifié de couleurs

  « Mông ! T'en as un beau caracot tout brigâlé ! Je gâge que c'est un tout neu, namm ? »

  synonyme : frijolé

97- brimbelle (la)

  la myrtille

  « Hier, nous deux d' l' Adrien, on a ramassé trois pleins seaux de brimbelles à Saint Courien. »

98- brimbellier (le)

  le myrtillier

  « Ya beaucoup d' brimbelliers par ici, mais je vois pâs une seule brimbelle ! On dirait qu' i' zont été peignés, namm. »

99- briquette (la)

  poussière de charbon agglomérée

  « Mets dong ouâr une briquette dans le fourneau d' la champe avant de monter te coucher, Auguste ! »

  Le soir, avant d'aller au lit, on enveloppait les briquettes avec du papier journal et on les mettait dans la cuisinière pour avoir de la braise le matin, ce qui permettait de rallumer rapidement le feu.

100- brizak (le)

  le brise-tout, celui qui casse tout ce qu'il touche

  « Un brizak comme le plus jeune d' la Germéne, j'en ai encore jamais vu un ! »

101- broda (le)

  une pièce de tissu que l'on brode

  « J' m'en vas à vâ chez la Lucienne avec mon broda, et toua, t'as qu'à prente ta tricote ! »

102- brôttvourchte (la)

  la saucisse à rôtir ; vient de l'allemand « Bratwurst »

  « D' la purée d' chou cabou avec un bon bout d' brôttvourchte, c'est fameux bon ! »

103- broussiner
ou    broussotter

  bruiner, pleuvoir finement

  « I' broussine, prends ton paraplie ! »

104- broussotte (la)

  la petite pluie fine, la bruine

  « C'est rien qu'une p'tite broussotte, te vas pas fonte, t'es pâs en suk tout d' méme ! »

105- brûle (le)

  le brûlé, l'odeur d'une chose qui brûle

  « Mông que ça sent dong le brûle chez vous ! Yaurait pâs des foua le lait qui s'aurait sauvé sur le fourneau ? »

106- brûlot (le)

  de l'eau-de-vie mélangée de sucre que l'on fait brûler dans une assiette. C'est un remède souverain contre la grippe et autres maladies hivernales.

  « J'ai pourtant les pieds en glace ! Fais-moua dong un brûlot que j'me réchauffe ! »



 



 
107- caboche (la)

  - la tête

  « Te f'rais mieux d'arrêter de râminer dans ta caboche et d'aller tente le linche, allez, zou ! »

  - une téte de caboche : personne têtue, obstinée

  « Note Dominique, c'est une téte de caboche comme c'est pâs possipe ! »

108- cabosse (la)

  la bosse

  « T'en as une belle cabosse au front ! Et quesse que t'as dong fait, mo feu ? »

109- cabossé

  - plein de bosses

  « L'est tout cabossé le seau-là, quesse te lui as fait ? »

  - plein d'ornières

  « Le ch'min d' la nouâre croix est tout cabossé, faut bien r'gardé oussque t' mets les pieds. »

110- cabou (le)

  sorte de chou

  « C'est qu' i' zont bien donné mes choux cabou l'année-ci, pâs comme l'an dernier oussqu'on a eu qu'une pére de menre tétes. »

 111- cabouler

  renverser

  « Il a tout fait cabouler mes pots d' confiture que j'avais mis sur la tâpe, pensez ouâr ! »

 112- câcotte (la)

  une poule, une personne bavarde

  « Qué câcotte que la femme-là ! C'est une grante langue que j'aim'rais pâs vife avec ! »

 113- câcotter

  bavarder, caqueter comme les poules

  « Vous en avez câcotté vous trois ! Vous avez passé tout le villâche en r'vue, namm ? »

 114- cafè du pot (le)

Dans de nombreuses familles paysannes, un pot avec couvercle était en permanence posé sur le coin de la cuisinière à bois, et ce pot contenait le « cafè » de la journée. Pour confectionner ce breuvage, la maîtresse de maison faisait bouillir quelques litres d'eau dans lesquels elle jetait une ou deux poignées de café moulu au moulin manuel, ainsi qu'une ou deux poignées de chicorée. La racine de la chicorée à café, plante ressemblant à l'endive, était tronçonnée en petits morceaux, puis séchée et torréfiée avant d'être conditionnée en petits paquets vendus dans les épiceries. Cet ingrédient était moins cher que le « vrai » café, alors produit de luxe pour de nombreuses familles. Lorsqu'on voulait boire un café, on plongeait la louche dans ce pot et on versait le breuvage dans une tasse ou un verre. Selon qu'il restait plus ou moins de liquide dans le pot, la louche raclait le fond du pot, où reposaient pêle-mêle marc de café et morceaux de chicorée, ces derniers jouant le rôle de « sous-marins » lorsqu'ils étaient déposés dans la tasse de café !

 115- caîllon (le)

  grand bruit, vacarme, mais aussi grand désordre

  « Zavez pâs bientôt fini de foute le câillon partout, non ? Si ça continue, vous viendrez pu en vacances chez nous, va ! »

  synonymes : le bordel, le bokson, le souk, le fourbi

 116- caler

  - abandonner, en parlant de manger ou d'autre chose

  « Et pourquoi que te finis pâs ton câsse-croûte ? Te cales ou quoi ? »

  synonyme : kâponner (en parlant de nourriture)

  - renoncer à une activité en cours ou à un effort

  « T'as pâs été courir jusqu'au pont du canal, namm ? T'en pouvais pu, alors t'as calé ! »

 117- câmander

  quémander, mendier

  « Les râces du Julien, i' viennent pourtant câmander des bonbons tous les jours ! »

 118- camp-volant (le)

  - insulte : vaurien, personne peu recommandable

  - le bohémien, par extension personne exerçant une profession non sédentaire

  « Perds pâs ton temps avec sui-là, ma fille, c'est qu'un camp-volant qui restera pâs à Hesse ! »

  synonymes : le caramagnia, le schpeingleur, le tsiguineur

 119- canard (le)

  morceau de sucre trempé dans l'eau-de-vie

  « Donne-moua dong ouâr un tout peu d' schnaps que j' fasse un canard, j'ai pourtant la choucroute de midi qui me reste sur l'estomac. »

 120- can'ssons (les)

  le caleçon long

  « Nous v'là en été et te portes encore tes can'ssons ! Te pourrais pâs les rôter ? »

 121- capâpe

  dans le sens d'être capable de faire des études, intelligent

  « Oh ! il est capâpe le plus vieux des Mangin : le v'là qui est comptable chez les assurances Schmitt, une belle place ! »

 122- capoutte

  foutu, mort ; de lallemand « kaput »

  « Elle est capoutte ma motocyclette, pâs moyen d' la fére démarrer ! »

 123- câquer

  caqueter fort

  « C'est la poule qui câque qu'a pondu! »

  Proverbe signifiant : c'est celui qui parle le plus ou le plus fort qui serait le coupable

 124- caracot (le)

  le haut de l'habit féminin (corsage, chandail, gilet)

  « Note Génie, ê pourrait bien changer d' caracot, te crois pâs ? I' chmèque pâs la rose le sui qu'elle a aujord'hui, te troufes pâs ? »

synonymes : le casaquin, le kâzevec

 125- caramagnia (le)

ou    karamagnia

  le bohémien, le chaudronnier ambulant, le rétameur

  « Et quesse que c'est pour des caramagnias qui trâcent dans le villâche depuis quéques jours ? I' câmandent ou quoi ? »

  synonymes : le camp-volant, le schpeingleur, le tsiguineur

 126- carne (la)

  insulte : sale bête

  « Mon beau-frére, c'est une vraie carne ! Paraîtrait méme qu'i' bat sa femme. »

 127- câroussel ( le / les)

  le manège, les chevaux de bois

  « A chaque fois que c'est la féte de Hesse, je paye un tour de câroussel à mes trois bâcelles. »

 128- casaquin (le)

  le haut de l'habit féminin

  « Te crois que t'auras assez chaud avec ton p'tit casaquin de rien du tout ? »

  synonymes : le caracot, le kâzevec

 129- câsser

  interrompre une relation amoureuse

  « L'Emile et la Mélie, i' zont câssé »

  « Paraîtrait qu' ça a câssé entre l'Anna et son bonnami. »

 130- cataplasse (le)

  le cataplasme

  « Yen avait un sâpré cataplasse dans les drapeaux d' la p'tite-là ! C'est pour ça qu'ê braillait tant, va ! »

 131- catéchisse (le)

  le catéchisme

  « T'as appris ton catéchisse ? T'as intérêt, sinon gare au curé ! »

 132- cause (la)

  la faute

  « C'est ta cause si j'ai tombé avec mon vélo ! »

 133- chablis (les)

  les arbres arrachés, déracinés, cassés, victimes du vent.

  « Faudra sortir les chablis du bois du moulin, les enfants, et avant la neige ! »

 134- champe (la)

  la chambre

  « T'as lavé les carreaux dans la champe de d'vant ? Eh beng ! c'est pâs trop tôt ! Zétaient pleins de trons d' mouche que ça faisait peine à voir ! »

  « Note mémère ê dort dans la champe du fond, comme ça elle a pu besoin de monter les escaliers tous les soirs. »


Le logis de la maison lorraine se composait de trois pièces en enfilade . Sur la rue, il y avait la « champe de d'vant » (chambre de devant) dite aussi la « belle chambre », celle où l'on n'allai que les jours de fête ou lorsqu'on recevait des invités importants. La « champe du fond » (chambre du fond) était la pièce à vivre, ainsi qu'une chambre à coucher. Entre les deux chambres, il y avait la cuisine, pièce souvent sans fenêtre , prenant un peu de jour par les portes vitrées des deux autres chambres.

 135- chambouler

  - retourner, mettre sens dessus, dessous

  « Ma cuisine est tout chamboulée, qui qu' c'est qu'a bien pu m' fére ça ! »

  « Cette nuit t'as tout chamboulé ton lit, namm ! T'as pâs bien dormi dong ? »

  - au sens figuré

  « J'es tout chamboulé d'avoir vu note pôfe Miro se fére écraser par une auto. »

  - vaciller, tituber, voire tomber

  « Note bébé, i' chamboule encore sur ses jambes ! »

  « Plein comme il est, je m' demande comment qu' i' chamboule pâs, le soulôt-là ! »

 136- Chand'leur (la)

  la Chandeleur (2 février)

  C'est le jour de la Purification de la Vierge Marie et de la présentation de l'enfant Jésus au Temple.

Le soir a lieu la bénédiction de cierges, suivie de la procession aux flambeaux à l'intérieur de l'église. Ces cierges, ramenés à la maison par chaque paroissien, seront ensuite allumés au cours d'une maladie grave ou lors d'un orage en cours d'année. Dans bien des paroisses, on enlevait  autrefois la crèche de Noël ce jour-là, qui se situe 40 jours après Noël.

Le 2 février marque, pour les travaux agricoles, la reprise après le repos de l'hiver.

 137- chânette (la)
ou     chânotte (la)

  la gouttière du toit

  « Faudrait nettoyer la chânette qu'est plein de feuilles mortes ! »

  synonyme : le chenau ou le ch'nau

 138- charaban (le)

  le char-à-banc, véhicule hippomobile à 4 roues, tiré par 2 ou 4 chevaux, avec suspensions. On y plaçait un ou plusieurs bancs, sur lesquels s'asseyaient les passagers.

  « Les Zouaxange sont v'nus nous rente visite dans leur tout neu charaban»

 139- charivari (le)

  coutume qui consistait à faire le plus de bruit possible en tapant des couvercles l'un contre l'autre la veille du mariage d'une jeune fille avec un veuf

  « I' zen ont fait un sâpré charivari quand le nonon Adrien a marié la Kettel ! Et tout ça passque c'était un veuf qui se mariait ? A-t-on idée de fére les fous comme ça ! »

 140- charbonnette (la)

  des rondins de bois de petit diamètre

  La charbonnette pouvait se révéler être un auxiliaire précieux lors de discussions difficiles … sous forme d'arme de poing !

  « I' lui a envoyé un coup d' charbonnette sur le ciboulot, un coup qui lui a fait ouâr trente-six chandelles, pour sûr ! »

 141- charrette (la)

  le landau du bébé (entre autre)

  « Mets-le ouâr dans la charrette et va fére un tour avec, ça le f'ra p'téte dormir le morveux-là ! »

 142- châsses (les)

  les grandes culottes des femmes, à longues jambes, au milieu fendu

  « N'en vlà des châsses accrochées sur le fil à linche ! T'en changes tous les jours qu'on dirait ! »

 143- châssettes (les)

  les chaussettes

  « Pâs d' châssettes pour dans mes bottes, j'aime mieux les linches de pied ! »

 144- chaude

  expression désignant l'appétence sexuelle quand il s'agit d'un animal femelle, parfois aussi d'une femme (vulgaire)

  « Note Brunette l'est chaude : faudrait pâs tarder d' la mener au bœuf ! »

  « C'est qu'elle est chaude la Marie-Lou ! Elle m'a pourtant d'mander un schmoutsse, te t' rends compte ! »

 145- chaûrée (la / les)

  - suée, transpiration intense

  « J'ai pris une de ces chaurées en rentrant les patates que j'en avais pourtant la ch'mise tout mouillée ! »

  - les bouffées de chaleur de la ménopause

  « J'ê pâs bien quand j'ai mes chaurées ! I' s'rait temps que ça s'arrête les emmertes-là, à mon âche ! »

 146- chavola

  bien levé, aéré, moelleux (pour un gâteau)

  « Mông qu'il est dong bien chavola ton gâteau que t'as fait pour les huit ans du Charlot ! T' l'as bien réussi ton marbré ! »

147- chavons (les)

  les lardons

  « Une salate de pisse-au-lit avec des bons chavons, ya rien d' meilleur sur tére, qu'i' disait note p'pâ. »

 148- chavoux (les)

  les cheveux

  « T'en a des drôles de chavoux aujord'hui ! T'as mal dormi ? Te t'as bagarré avec ton chevet ? »

 149- chawatte (la)

  prononciation : la cha-ou-atte

  la chouette

  « Ya pourtant une jeune chawatte qu'est enfermée dans note fumoir ! Et comment qu'elle a fait pour arriver là ? »

 150- chawer

  prononciation : cha-ou-er

  laver

  « Faudra préparer le linche à chawer, c'est demain le jour de grante lesssife ! »

 151- chawoir (le)

  prononciation : le cha-ou-âr

  le lavoir

 152- chèche

A Abreschviller, on dit « chèche » pour 6, alors qu'à Hesse on disait « heur ». Alors, pour narguer les gens d'Abreschviller, les Hessois leur disaient: « J'éton chèche qui châwons au châwâr ! » (Nous étions 6 qui lavions au lavoir !) … et ça ne leur plaisait pas du tout, aux Abreuchville !

 153- chenau (le)
ou     ch'nau (le)

  la gouttière

  synonyme : la chânette

 154- chen'vière (la)

  la chenevière, c'est-à-dire le champ où poussait jadis le chanvre ; à Hesse, les chen'vières sont devenues des jardins ou des vergers.

  « Au jour d'aujord'hui, on plante des patates dans les chen'viéres, et encore des choux et quéques tournipsses. »

 155- chêpê (le)

  le chapeau

  « Et pourquoi que t'as mis ton nouâr chêpê ? Te vas à la messe ? »

 156-chère-sœur (la)

  la religieuse

  « Les Merlin, i' zont pourtant deux chères-sœurs dans la famille, et pis encore un curé et un frére dans les missions ! »

Politesse : Lorsqu'il arrivait à un enfant de croiser une chère-sœur, le gamin ou la gamine disait « Dieu (ou Christ) soit loué, ma sœur ! » à la religieuse. Cette dernière répondait alors : « Dieu vous bénisse, mon enfant ! »

 157- cherpeugniotte (la)

  la petite corbeille en osier

  « Prenez ouâr les cherpeugniottes et mettez-les au bout du champ, zenfants ! Vous y mett'rez les tout p'tites patates ! »

  Dans certaines familles, c'est dans une cherpeugniotte que l'on range les ustensiles (fil, aiguilles, ciseaux…) nécessaires aux travaux de couture et raccommodage.

  « Te m' ramèn'ras ouâr la cherpeugniotte que je couse le bouton à la culotte de ton pére. »

158- chevet (le)

  l'oreiller

  « Donne-moua ouâr dong encore un aûte chevet que j' le mette zous ma téte ! »

Le parler de Hesse / B - C,Invitation(s),La commune,Associations,Entreprises / Commerces,Liens,Ecoles et Périscolaire,Tourisme,L'histoire du village,Mot du maire,Le conseil municipal,Commissions,Comptes-rendus des conseils,Demandes administratives,Etat civil,Déchetteries,Situation géographique,Permis de construire ,Permis de démolir ,Certificat d'urbanisme ,Déclaration de travaux ,Hesse-Infos / Le bulletin municipal,N°37 / JANVIER 2010,N°38 / AOUT 2010,Salle polyvalente,Les armoiries,La frontière linguistique,Rencontres avec des lieux ou des personnages,Cadastre ,Recensement ,Passeport ,Carte D'identité ,Listes Electorales ,Sortie du territoire (Pdf) ,Documents à télécharger,Lettres de nos aïeux,Promenade dans Hesse,Photos du temps passé,Adresses utiles,Les lieux-dits du ban hessois,Les pistes cyclables,Architecture de l'église abbatiale,Vie du village,Plan et rues du village,Et autre...,Ce que nous disent les lieux-dits,Les Hessois sont des J'nos,Amicale des Sapeurs Pompiers,Arboricu