Mairie de HESSE. 3 La Cour, 57400 HESSE - 03.87.23.82.33









 
342- fitâbole (la)

  bavardage avec blague

  « Note p'pâ, i' fait que dire des fitâboles tout la sainte journée ! »

  synonyme : la faribole

343- flapi

  fatigué, las

  « C'est qu' j'es tout flapi ce soir, jusse bon à aller zous le plumon ! »

344- flatche

  mou, ramolli, flasque

  « T'as la peau tout flatche, dis ouâr ma pôfe Marie, oussqu'i' sont tes beaux bras bien durs de quand t'étais jeune ? »

  synonymes : crâpi, fiâche

345- flo (le)

  le nœud du lacet, le nœud d'un ruban

  « J'aime tant quand note bâcelle a un beau flo rouge dans les ch'veux ! »

  « Te sais encore pâs fére les flots à tes souliers ? A ton âge, t'as pâs honte ! »

346- flûter

  jouer de la flûte, émettre un son cristallin

  « Qui qu' c'est dong qui flûte comme ça là-dehors ? »

347- fnâ (la)

  la fenaison

  « On tuera le chien à la fin d' la fnâ »

348- forchatte (la)
ou    fourchaotte (la)

  la fourchette

  « Prends ta forchatte avec ta belle main, mo feu ! »

349- fôsse (la)

  la tombe

  « L'a d'jà un pied dans la fôsse, l'Ugéne, t'entends comment qu'i' tousse et tanousse ? »

350- foua-là (la)

  autrefois

  « On savait s'amuser la foua-là, c'est pu comme main-nant ! »

351- fouillant (le)

  la taupe

  « V'là qu'on a un fouillant dans note jardin ! I' fait des molénes n'en veux-ti, n'en oualà ! »

  « Le nouveau meunier, il est pourtant grâs comme un fouillant ! »

 352- founére (la)

  la pelle à long manche, qui sert à enfourner le pain dans le four

  « T'aurais pâs vu la founére des foua ? Faut qu' j' la troufe, passque le pain va éte cuit et i' faudra le rôter du four. »

 353- founet (le)

  - le fourneau

  - l'excavation qui se trouve en dessous du four à pain et où l'on entasse les cendres

  « Prends le raîlle et nettoye ouâr le founet si te sais pâs quoi fére de tes dix doigts ! »

 354- fourbi (le)

  le grand désordre

  « Vous m'en avez mis là un beau fourbi ! Main-nant ya pu qu'à ranger, allez, zou ! » »

  synonymes : le souk, le bokson, le bordel

 355- fourrager

  - donner le fourrage aux animaux domestiques (foin ou paille)

  « Ya pu qu'à fourrager et on pourra rentrer souper ! »

  - fouiller

  « Quèsse t'as dong à fourrager comme ça dans ta tignasse ? T'aurais pâs des poux par hasard ? Ce soir, j' te les passe à la Marie-Rose ! »

  synonymes : feurgueugner, feugner

 356- frack (le)

  la veste, le paletot

  « Demain on ira à Blâmont, nous deux du Julien, faut qu' lui acheute un nouveau frack pour le mariâche de note plus jeune. Le sien i' date de note noce, ça fait une pére d'années, namm ouâr ! »

 357- frâlé

  éboulé, écroulé, démoli

  « Le mur de l'église est tout frâlé, pour sûr que yen a un qu'est rentré d'dans avec son auto. »

 358- frâler

  - presser contre ou sur quelque chose, écraser

  « Il a essayé de me frâler contre le mur, le vrai-là ! »

  « L'auto s'a frâlée direct sur le mur. »

  - réduire en miettes

  « Il a pourtant réussi à frâler son jouet rien qu'avec son pied, le sale jeune-là ! »

  - ployer

  « La grande Ninie, ê frâlait sous le sac qu'ê portait, tell'ment qu'il était lourd. »

 359- frannzlé

  - avoir des franges

  « Mon neuf fichu est tout frannzlé avec du roûche et du bleu.C'est la grante môte qu'ê m'a dit la vendeuse chez Innova. »

  - se dit aussi d'un tissu vieilli, ayant des fils tirés

  « Elle avait une vieille jupe tout frannzlée que ça faisait pitié à ouâr. »

 360- frannzel (des)

  des franges

  « Mông ! T'en as là une belle nappe, avec tout des frannzel tout autour ! »

  « Le vieux tapis-là qu'a plein d' frannzel, il est jusse bon pour note chien coucher dessus ! »

 361- fratz (la)

  la figure, la moue ; vient de l'allemand « Fratz », grimace, moue

  « T'en fais une drôle de fratz ! T' les aimes dong pâs mes kneppes ? »

 362- frèche

  effronté, insolent,arrogant ; vient de l'allemand « frech »

  « J' te troufe bien frèche avec ton pére et ta mére, dis ouâr ! Te f'rais bien d'éte un peu plus poli, te crois pâs ? »

 363- freiller avec

  avoir des relations amoureuses, se fréquenter ; vient de l'allemand « freien », demander une jeune fille en mariage

  « Note Jules, i' freille avec la plus jeune du Dédé Marchand. »

  synonymes : marcher avec, se parler, parler avec

 364- freillon (le)

  l'entrefesson causé par l'usage du cheval ou par le frottement entre les cuisses

  « J'ai tant marché hier pour aller au pélerinâche de Saint Ouri que j' m'ai pourtant fait un beau freillon ! »

  synonymes : la freyotte, la froyotte

 365- frése (la)

  la langue, la gueule

  « La v'là encore qui raméne sa frése ! Te peux dong pâs te tére, pour une foua ? »

  « Et main-nant t'écrases ta frése, namm, ou j' t'en colle une ! »

 366- fressâ

  gourmand, goinfre, celui qui avale tout goulûment

  « Qué fressâ que le bonhomme-là ! I' mang'rait sur le dos d'un mort ! »

  synonyme : goulaffe

 367- fresser

  bouffer, manger salement ou goulûment

  « Note commis, i' fress'rait dans la gamelle du chien, tant qu'il est gourmand ! »

 368- frijolé

  décoré avec fantaisie

  « Elle avait un bonnet d' nuit tout frijolé, la m'man Fifine. »

  synonymes : brigolé, brigalé

 369- frijolure (la)
ou     frijolas (les)

  - l'enjolivure, l'ornement

  « La Rosalie, elle avait plein d' frijolures tout autour de sa rôpe de mariée, au cou et pis encore aux poignets, c'était beau comme tout ! »

  - des fantaisies vestimentaires

  « Le caracot d'la Marie, il avait plein de frijolas sur la d'vanture. C'était beau comme tout ! »

 370- froma (le)

  - le fumier

  - le mouhâ d' froma : le tas de fumier

  « T'as qu'à r'garder le mouhâ d' froma d'vant sa méson et te sauras s'il est riche ! »

 371- Fromm ...

  ordre de fermer quelque chose

  « Fromm' l'eurr ! »  (en patois lorrain : Ferme la porte !)

  « Fromm-lè ! »  (en patois lorrain : Tais-toi !)

 372- froncé

  ridé

  « L'a le front tout froncé, le pépère Gustafe ! »

 373- freyotte (la)
ou     froyotte (la)

  - frottement de l'intérieur des cuisses l'une contre l'autre, occasionnant rougeurs et même escarres

  synonyme : le freillon

  - inflammation des parois anales extérieures à la suite d'une marche ou d'une chevauchée

  - avoir la froyotte ou avoir le feu de la Saint Jean

  « Regarde dong comment qu'ê marche, la Cath'rine ! Pour sûr qu'elle a la froyotte ! »










 
 374- gâch'not (le)
ou     gâchot (le)

  le petit garçon

  « Mông ! Qué beau p'tit gâchot que v'là ! C'est son pére tout craché quand il avait son âche ! »

 375- gâch'notte (la)
ou     gâchotte (la)

  la petite fille

  « Et vote gâch'notte, quel âche que ça lui fait main-nant ? »

 376- gâger que

  parier que

  « Je gâge que t'iras pâs jusqu'au pont du canal en courant ! »

  « T'as fait d' la tarte aux quetsches je gâge ! J' lai chmequé rien qu'en rentrant dans vote corridor ! »

 377- gâgotte (la)

  - l'oie

  « Te f'ras attention aux gâgottes qui mangent le long du canal, ê peuvent te courser ! »

  - personne peu intelligente

  « Une sâprée gâgotte qu'il a mariée là, le dernier d' la Pauline ! De d'où esse qu'elle vient ? »

  synonyme : la zoie

 378- gaîller

  - pendouiller

  « La Mad'leine, elle a toujours ses cottes qui gaîllent ! »

  - être entrouvert, s'entrouvrir, baîller

  « J'aime pâs les portes qui gaîllent ! Ferme la celle qui donne sur le corridor ! »

  - envier, regarder avec une telle envie qu'on en reste bouche bée

  « On r'gardait la Jeanne qui mangeait son orange en gaîllant ! »

 379- gaîlloir (le)
ou     guéoir (le)

  endroit, construit ou non, où l'on mène les chevaux pour s'abreuver et se baigner

  « Quand te rentreras des grands rayes, t'oublieras pâs de passer par le gaîlloir avec nos chvâs pour qu' i' s' reposent les pattes, namm, Clôte ! »

  (Les Grandes Rayes est un lieu-dit du ban hessois.)

 380- gaïsse (la)

  - la chèvre

  « Note mére gaïsse, elle donne tant d' lait ! »

  - une personne grande et maigre, parfois maladroite

  « La grande gaïsse de Manie-là, elle a pourtant encore laissé tomber le bidon d'lait ! »

 381- gaïsser

  - aller par ci, par là

  « Où esse que t'as encore été gaïsser jusqu'à c' t' heure ? »

  - grimper, se jucher

  « Te v'là encore gaïssé sur le vélo de ta sœur ! 

  « Regardez-ouâr les sottes de pouillottes-là dou-essqu'ê vont pâs se gaïsser ! »

  - se balancer sur une chaise

  « Te vas finir par la câsser, la chése-là, a force de gaïsser d'ssur comme ça ! »

 382- gâmosse (la)
ou     gâmousse (la)

  - la poche à l'intérieur d'un veston

  - le soutien-gorge (lorsque ce vêtement sert de lieu de rangement d'un objet!)

  « J'ai pourtant caché un billet de cent francs dans ma gâmosse ! Personne le trouvera, va ! »

 383- garhon (le)

  le garçon

  « C'est pâs pour les garhons les gueûniches, viens jouer avec ta brouette, mo feu ! »

 384- gazons (les)

  toujours employé au pluriel : les mottes de terre assez grosses et durcies, dans les champs labourés

  « J' m'en vas aller taper les gazons à l'Enforge ! »

  (L' Enforge est un lieu-dit du ban hessois.)

 385- gen (la)

  la personne

  « Elle est pâs d'ici, la gen-là ! C'est une Nidreville je pense. »

 386- gens (nos)

  notre parenté, notre famille

  « Louise, vous irez inviter nos gens pour la noce, namm, vous deux du Laurent ! Et faudra pâs oublier les cousins de Lagarde et pis encore ceux de Fraimbois, i' sont si gentils. »

 387- glace (la)

  le miroir

  « Quesse que te t' regardes dong tant dans la glace ! »

 388- glatss

  chauve ; de l'allemand « glatz »

  « Elle a marié un pu tout jeune, un qui est d'jà glatss comme la lune ! »

 389- godaîller

  aller de travers et faire des plis, en parlant d'un vêtement

  « La rôpe-là, ê godaîlle de partout ! On voit bien que c'est pâs une couturière de métier qui l'a fait, namm ! »

 390- golée (la)

  une gorgée, une bouchée

  « J'en prendrai jusse une p'tite golée, de vote vin d' groseilles, j'ai trop peur d'aouâr le cuisant. »

  - boire à petites golées

  - avaler une bonne golée

 391- golotte (boire à la)

  boire au goulot

  « Pâs besoin d' verre pour moua, j' bois à la golotte comme chez les soldats ! »

 392- gôssé (éte)

  avoir le ventre plein, être gavé

  « J'es gôssé comme c'est pâs posssipe ! La m'man avait fait d'la quiche et j'aime tant ça ! »

 393- gôsser

  gaver, bourrer d'aliments, faire manger excessivement

  « Son jeune, elle le gôsse tant et plusse qu'il est grâs comme un fouillant ! »

  « Des toffies, j' m'en gôss'rais à fére péter ma sous-ventrière ! »

  « Les nouilles, ça m' gôsse tout d'suite ! »

 394- goulaffe

  gourmand, goinfre, glouton

  « Note popâ, i' mange des kneppes comme un goulaffe ! »

  synonyme : fressâ

 395- gourbi (le)

  une habitation mal entretenue, une masure

  « Paraîtrait qu' i' zabitent dans un gourbi comme c'est pâs possipe ! »

 396- goût (le)

  l'odeur

  « Ça sent un drôle de goût ici ! C'est comme si quéque chose brûlait dans la pelle ! »

 397- goutte (la)

  l'eau-de-vie de fruits (quetsches, mirabelles, poires, cerises …)

  « Tiens, bois ouâr un verre de goutte, ça te réchauff'ras ! »

  la goutte de noix : eau-de-vie dans laquelle on a fait macérer des noix, remède soi-disant efficace contre les problèmes de digestion difficile

Recette de l'eau-de-noix : A la Ste Marguerite (le 20 juillet), prendre 9 noix vertes et les couper en quatre ; les mettre à macérer dans de la goutte, avec 2 bâtons de cannelle, 4 clous de girofle et 12 morceaux de sucre. Laisser macérer 3 moisau moins avant de consommer.

 398- goyotte (la)

  les économies, le bas de laine, la tirelire

  « J'ai vidé tout ma goyotte pour ach'ter ce bout d' terrain. »

 399- grâbouiller

  gribouiller, griffonner

  « Le docteur, il a grâbouillé quéque chose que méme le pharmacien il a pâs pu lire ! »

 400- grâbouillis (le)
ou     grâbouillâge (le)

  le gribouillage, quelque chose de mal écrit

  « C'est qu' du grâbouillis que t'as fait sur la carte que te veux envoyer à ta marréne ! Te crois qu'elle comprendra ? »

 401- grâillons (les)

  les restes de viande grillée du saindoux

  - sentir le graîllon : sentir la graisse, le sale

  « Chez la cousine d' la m'man, la celle de Neufmoulin, ça sentait tant le graîllon que j' me pinçais le nez en arrivant ! »

 402- grante langue (la)

  un(e) bavard(e), surtout médisant

  « Vaut mieux s' méfier de sa grante langue au Victor ! Il a à r'dire sur tout l' monte ! I' f'rait mieux de balayer devant sa porte, sui-là ! »

  synonymes : un tchâtcheur, une tchâtcheuse

 403- grèki (le)

  un gratte-cul, un cynorhodon (fruit de l'églantier)

  « Essque vous savez qu'on peut fére d' la bonne confiture avec les grékis »

404- grézli (le)

  le grésil ou petite grêle

  « On a eu un grèzli qu'a pourtant recouvert tous nos jeunes pousses dans les chen'vières. »

405- griler
ou    grilotter

  trembler, grelotter

  « Quesse qu'il a dong à tant griler, note chien ? »

406- grilotte (avoir la)

  trembler, grelotter

  « La derniére foua que j'avais la fièfe, j'avais la grilotte que mes dents se choquaient ! »

407- grognâ (le)

  le groin de cochon ou de sanglier

  « Note mére coche, elle feûgne avec son grognâ jusque dans le fumier. »

408- groseilles
(les nouâres)

  le cassis

  « I' m'a fait boire un tout peu d'goutte de nouâres groseilles dans le méme verre que lui, soi-disant pour connéte c' que j' pense ! »

409- grouiller

  - gargouiller

  « Les boyaux me grouillent dans l' vente tant que j'ai faim ! »

  - se dépêcher

  « Alleye, grouillez vous ouâr un peu, on va arriver en r'tard à la gare et le train s'ra parti ! »

410- gueilleta (le)

  boule de tissu sur laquelle on pique les aiguilles et que l'on range dans la boîte de couture

  « Donne moua dong le gueilleta, mo feu ! Et pis aussi le ciseau et mon dé à coudre pendant que t'y es ! »

411- gueillotte (la)
ou    gueuillotte (la)

  une toute petite crotte

  « N'en v'là une p'tite gueillotte de rien du tout que t(as fait dans le pot d' champe ! C'est tout jusse comme une crotte de gaïsse ! »

412- gueûniche (la)
ou    guéniche (la)

  - une femme laide

  - une poupée en tissu, bourrée de morceaux de tissu ou de son

  « Donne ouâr sa gueûniche à la p'tite qui chigne ! »

  - des gueûniches : des guenilles, des affûtiaux

  « Qu'elle était dong peute avec ses gueûniches, la celle du nonon Jacques ! »

413- guinâ (le)
        guinâte (la)

  homme ou femme qui louche

  « T'as d'jà vu le guinâ qu'ê fréquente, la plus vieille d' la Mélie ? On dirait qu'il a un œil qui r'garde à Zouaxange et l'aûte à Chnèquebèche ! »

414- guinchla (le)

  le clapet du poulailler

  « Va dong ouâr fermer les poules ! Et t'oublies pâs de bien rabatte le guinchla, pour pâs que le renard rente par la pouillére cette nuit ! »

415-  guiner

  - regarder indiscrètement, observer en se cachant

  « La Marie du Joseph, elle passe sa vie à guiner derriére ses volets ! »

  - loucher

  « Note plus jeune, i' guine un peu, i' lui faudra des lunettes ! »

416- guinguerlotte (la)
ou    guinguernotte (la)

  - la clochette, le grelot

  « Le Saint Nicolas, i' hoche sa guinguerlotte avant d'entrer dans les maisons ! »

  - la boucle d'oreille

  « T'as mis tes belles guinguerlottes, namm, c'est pour te fére remarquer par le nouveau mâte d'école ? »

 
Le parler de Hesse / F - G,Invitation(s),La commune,Associations,Entreprises / Commerces,Liens,Ecoles et Périscolaire,Tourisme,L'histoire du village,Mot du maire,Le conseil municipal,Commissions,Comptes-rendus des conseils,Demandes administratives,Etat civil,Déchetteries,Situation géographique,Permis de construire ,Permis de démolir ,Certificat d'urbanisme ,Déclaration de travaux ,Hesse-Infos / Le bulletin municipal,N°37 / JANVIER 2010,N°38 / AOUT 2010,Salle polyvalente,Les armoiries,La frontière linguistique,Rencontres avec des lieux ou des personnages,Cadastre ,Recensement ,Passeport ,Carte D'identité ,Listes Electorales ,Sortie du territoire (Pdf) ,Documents à télécharger,Lettres de nos aïeux,Promenade dans Hesse,Photos du temps passé,Adresses utiles,Les lieux-dits du ban hessois,Les pistes cyclables,Architecture de l'église abbatiale,Vie du village,Plan et rues du village,Et autre...,Ce que nous disent les lieux-dits,Les Hessois sont des J'nos,Amicale des Sapeurs Pompiers,Arboricu